entete

Manque d’effectifs

Manque d’effectifs
La ligne rouge est franchie !

Le vendredi 3 juin dernier, à la demande du président de l’ASIP-TPG, les trois organisions syndicales ont été reçues par le président du CA et le directeur général.

Nous leurs avons fait part du constat alarmant dû au manque d’effectif à l’exploitation et des problèmes rencontrés avec notre directeur de l’exploitation.

A savoir :

  • Impossibilité de prendre des congés sur primes pour récupérer.
  • Sollicitation de la planif. (qui n’en peut plus elle aussi) pour venir travailler sur les congés.
  • Un temps partiel fantaisiste qui n’intéresse personne et qui n’est, en somme, qu’une flexibilisation masquée du travail.

Cela a pour résultat une fatigue et une lassitude générale qui génère une hécatombe d’arrêts maladie.

Certes on  nous parle de réduire l’absentéisme et on nous assure que l’effectif a été maintenu.

Oui ! Mais l’effectif maintenu était déjà déficitaire en 2014 et n’a fait que s’aggraver. Les embauches actuelles ne sont qu’un emplâtre sur une jambe de bois.

Le seul remède à cette situation est, non seulement, une augmentation massive des conductrices et des conducteurs mais également dans d’autres secteurs qui travaillent en flux tendu depuis pas mal de temps.

Ce combat est aussi le nôtre.

Mobilisons-nous !

Venez nombreux aux assemblées du 21 juin 2016

Pourquoi continuer à participer

aux commissions statutaires ?

  • Par respect du statut.
  • Pour contrôler si les bases légales sont respectées.
  • Pour être régulièrement informés des changements ou évolutions prévus.
  • Pour faire part de vos retours ou de vos mécontentements.
  • Pour essayer, quand cela est possible, d’améliorer ce qui nous est présenté plutôt que de se retrouver devant le fait accompli.

Elles ne sont que consultatives mais nécessaires à notre fonctionnement grâce à nos échanges.

Nous continuerons donc à y participer pour vous et à les renforcer, s’il y à lieu.

En conclusion…

Pour l’ASIP-TPG, privilégier le dialogue social afin de préserver nos intérêts dans notre entreprise, est primordial.

Depuis bientôt 20 ans nous nous efforçons de faire de notre mieux (malgré les critiques et les mauvaises intentions que l’on nous prête) pour vous représenter et défendre vos droits.

Nous savons aussi prendre des mesures de lutte quand cela est nécessaire et que le dialogue est rompu.

Pour savoir ce que l’on dit ou ce que l’on fait, pour plus de sureté, venez nous en parler plutôt que de croire simplement une version erronée venu d’ailleurs.

Jeudi 16 juin 2016
Votre comité